Le Club








L’Aviron ?


C'est un sport complet s'il en est: les bras, le dos, les jambes, tous les muscles sont sollicités sans chocs et sans tensions excessives sur les articulations et les tendons.

Du coup l'aviron convient autant aux sportifs qui veulent se "tirer sur la couenne" sans se blesser, qu'à ceux qui aspirent à se remettre en forme en respirant du bon air pur !

A toute heure ...
Après un stage découverte, chacun est capable d'aller ramer avec les autres rameurs du club , en semaine ou le week-end.

... Et la nature en prime !
Quant au cadre naturel, il est tout simplement splendide.



Historique du Club


  Excenevex Skiff est un club d’aviron affilié à la fédération française d’aviron, déclaré d’utilité publique depuis 1922. Le Club a été créé en 2001 par deux personnalités sportives Emile Clerc et Jacques Vignon
 Le club fait partie des 45 clubs installés en région Alpes et figure au 14ème rang pour le nombre de licenciés.
 La moyenne annuelle des adhérents  est de 150, composée de 90 rameuses et 60 rameurs venant des quatre coins du Chablais.
15% de cet effectif, environ 20 personnes, habite  la commune d’Excenevex.
 La moyenne de fréquentation journalière  est de 11 sorties.
et la distance annuelle parcourue est d'environ 25000 kms dans le golfe de Sciez.




L'Aviron au club d'Excenevex


Le club est un havre de paix et son lac est praticable en toute saison.
Jetez-y un oeil, vous ne serez pas déçus...

En bateau, vous y croiserez certainement, castors, hérons, canards, et peut-être même un indien...
Mais vous aurez plus de chance d'y rencontrer votre champion préféré Emile qui est là tous les jours pour vous accueillir.

Au bout de quelques mois de pratique, l'envie d'en faire plus réunit les plus chevronnés dans des sorties de randonnées; sur le lac (Nyon, Rolles, vezennaz la Tour de Peiltz, Thonon….), en France (Aix les bains, Annecy, Bordeaux, le lac de Vouglans dans le Jura, sur l’Isére, l’Ain,…..), à l'étranger, l’italie (la Vogalonga à Venise, Lugano…), les canaux d’Amsterdam, etc. et une sortie en 8 à Villefranche sur Saone (en novembre)

Ces randonnées permettent au fil de l'eau de découvrir de nouveaux paysages. C'est  au sein d'équipages de bons copains, dans une ambiance conviviale qu'elles se réalisent, sans aucun esprit de compétition, les yolettes vont pouvoir naviguer dans des endroits splendides voir exceptionnels pour le seul plaisir de la ballade.

 

Jacques VIGNON



Dés l’âge de 11 ans Jacques Vignon réalise des performances au sein du club nautique La Bourse. Il cumule les titres de champion de France cadets, juniors et seniors.

Pour son service militaire, le jeune rameur âgé de 22 ans  est incorporé en 1955 au centre sportif des Armées qui deviendra plus tard le fameux Bataillon de Joinville. Intégré dans le huit barré par Jacky Vilcoq (un des plus cancérologues parisiens de nos jours), il  dispute en 1956 toutes les régates en Europe, notamment celles de Henley en GB ( course mythique jamais remportée par nos compatriotes !).

En 1956 ce huit est sélectionné pour les JO de Melbourne dont il est l’un des favoris. 
« Un voyage épuisant », se souvient Jacques , « 56 heures d’avion. Nous étions logés à 80km de Melbourne à Ballara, un ancien village d’orpailleurs et le bassin olympique balayé par le vent était le pire que nous ayons connu. Manque de chance, par suite d’une grève en Australie, notre bateau n’arrive pas à temps, ce qui retarde notre entraînement ! mais rien n’arrête notre entraîneur qui multiplie les séances sous la pluie de sorte que nous prenons tous froid et ne serons pas au mieux pour la compétition. Déception, nous sommes éliminés en demi-finale. »
Malgré les conditions rustiques d’hébergement, Jacques garde de bons souvenirs de ces jeux « Nous avons pu assister à la fantastique victoire d’Alain Mimoun au marathon. »

53 ans après, Jacques est toujours un mordu d’aviron.

Pendant 20 ans, il entraîne le club nautique de Genève et  crée en 2001 avec Emile Clerc le club « Excenevex-skiff ». Il en a été président jusqu'en décembre 2007.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire